Outils pour utilisateurs

Outils du site


biomes:crocsblancs

Retour

Les Crocs Blancs

Les Crocs Blancs forment une région montagneuse et froide au nord des les Plaines Plaines de Kigard, au delà du 50° parallèle Nord.

Le sol des Crocs Blancs est toujours gelé ou recouvert de neige le sol blanc des Crocs.

Flore

Les conditions climatiques ont tendances à favoriser les amoncellements de neige mur de neige plutôt qu'à pousser à la diversité des plantes.

L'arbre le plus commun est le conifère un conifère, suivi par l'arbre millénaire .

Dans les régions orientales, plus abritées du vent glacial soufflant du Nord-Ouest, il est possible de trouver quelques rosiers adaptés à ce climat rigoureux.

Faune

Outre d'intrépides lapins et goupils se risquant dans les les Crocs Blancs Crocs Blancs à la belle saison ou cherchant à fuir les chasseurs des Plaines, l'animal le plus emblématique est bien sûr l’impressionnant loup , roi incontestable des animaux nordiques.

Population

La population monstrueuse la plus nombreuse et commune est celle des ogres , des trolls et de leurs puissants guérisseurs . Ils peuplent les nombreuses cavernes une caverne.

Des fées givrées , recherchées pour leurs ailes magnifiques y vivent cachées dans les bois, non loin de la Gardienne de glace la Gardienne de glace.

Transport

Il n'existe aucune route dans les les Crocs Blancs Crocs Blancs. Il est par contre possible de s'y rendre en empruntant un portail magique débouchant en Position 5 | 75.

Deux embarcadères sont présent. L'un, au nord-est en 38 | 99 avec un bateau effectuant une liaison avec l'Île aux Glaçons ; l'autre tout à l'ouest située en -42 | 86 avec un bateau faisant la traversée vers l'Île aux Yetis.

Tourisme

Il existe un Monument admirable dans une clairière à l'Est des les Crocs Blancs Crocs Blancs :

Boréale, l'Étoile du Nord

Une ville légendaire, nommée Boréale et surnommée l'Étoile du Nord, a été construite par le Clan des Dames de Pique, au sein d'un paysage magnifique, si on en croit la description d'une des fondatrices de la ville, Elfourien :

“ (…) la rivière majeure (est une) large étendue d'eau, d'un gris glacé, (semblant) se dissoudre dans une fine brume percée par endroit par les rayons rosés du soleil mourant. Les contreforts des collines de plus en plus importantes qui s'étiraient jusqu'à la berge disparaissaient par moment, de sorte que les sommets enneigés des montagnes plus lointaines donnaient l'impression d'émerger directement de la rive opposée. Des grands pics rocheux effrangés fendaient l’air, formant une dentelle de pierre qui couronnait un cirque naturel. (…) Là serait Boréal, l’étoile du Nord.”

La position Position exacte de la cité septentrionale n'est pas connue. Néanmoins, en lisant scrupuleusement la Chronique officielle de sa Fondation (Boréale, l'Etoile du Nord), il est possible de déterminer sa position approximative, grâce, notamment, aux indications fournies par Tinkerbell :

“Placée au nord de la Gardienne de Glace la Gardienne de glace, la forteresse sera un havre de repos pour les pèlerins exténués et explorateurs égarés. Protégés des monstres par ses douves glacées, la cité offre la particularité de contenir un port un bateau desservant l'Île aux Glaçons et son magnifique Cristal étincelant un cristal étincelant , forgé jadis par le peuple fée.”

Ses habitants ont élevé des “feux de joie permanents” Brasero ayant “la double fonction de guider les aventuriers égarés et permettre la survie à des latitudes si élevées.”

biomes/crocsblancs.txt · Dernière modification: 2018/05/07 20:02 par yehon