Outils pour utilisateurs

Outils du site


biomes:plaines

Les Plaines de Kigard

Ces plaines sont au centre des Terres connues de Kigard, entre les latitudes 50° N et 50° S et entre les longitudes 50° W et 50° E.

Elles disposent d'un climat tempéré, qui permet à de nombreuses espèces végétales de pousser sur son sol herbeux .

La Flore des Plaines

De nombreuses espèces d'herbes et de fleurs poussent dans les plaines, faisant le bonheur des herboristes, ainsi que des buissons au Sud et des rosiers descendus des Crocs Blancs au nord du 40° parallèle Nord.

Les arbres y sont très présents, ainsi que les arbres millénaires , qui forment à l'ouest une barrière impénétrable en direction du Marais enchanté . À l'est, ces arbres millénaires, même nécrosés , semblent empêcher l'avancée du sol nécrosé par la puissance maléfique et morbide de la Nécropole.

On y trouve également des arbres fruitiers et au sud du 45° parallèle Sud se sont acclimatés des ébéniers sous l'effet des vents chauds et secs remontant du Désert de l'Oubli.

La Faune des Plaines

De nombreux animaux parcourent les plaines librement : lapins , goupils , Cocottes , sanglier , mulet et le plus prisé, le cheval .

Les Habitants des Plaines

À la différence des animaux, les monstres sont très souvent belliqueux et fondent avec avidité sur les voyageurs les plus mal en point. C'est particulièrement le cas des populations gobelines Goblours Gobelin Shaman gobelin, agglutinées autour de leur hutte , mais aussi des regroupements de bandits de grand chemin Bandit barbare Bandit Chef bandit.

D'autres monstres, moins nombreux, semblent arpenter les Plaines de Kigard.

Commerce

Depuis longtemps ces plaines sont un lieu de passage obligé et incontournable de nombre de commerçants et négociants. Aussi certains, désireux de se sédentariser, ont ouvert des échoppes, du modeste entrepôt à la boutique d'enchantement en passant par le comptoir et l'auberge .

Transports

Par terre

Trois chemins sillonnent les les Plaines de Kigard Plaines depuis la Croisée des Chemins située en 10 | -10 :

  • La Route du Ponant, qui s'en va rejoindre en -49 | -2 et en -50 | -19, la lisière de la Forêt millénaire marquant la limite avec le Marais enchanté le Marais enchanté.
  • La Route septentrionale, qui part plein Nord en direction des les Crocs Blancs Crocs Blancs et s'arrête dans un village en 10 | 39.
  • La Route du Sud, qui part en direction du le Désert de l'Oubli Désert de l'Oubli et s'arrête au Sud-Est des Plaines, sur la place d'un petit village en 30 | -31.

Par éther

Les portails magiques sont une façon rapide et économique de voyager de lieux en lieux. Il en existe 3 dans les Plaines :

  • -30|-10
  • 5|5
  • 40|15

Par mer

Un bateau permet aux voyageurs intrépides de se rendre sur l'île aux Crabes :

  • Ponton en -38 | -21

Une liaison maritime relie le sud-est des Plaines au nord-ouest des Plaines :

  • Ponton en 40 | -50
  • Ponton en -30 | 49

Tourisme

Il existe 5 Monuments admirables valant le détour pour l'expérience inoubliable qu'ils procurent :

Avataria

Avataria est la cité fortifiée des Avatars de Vengeance.

Informations pratiques

Localisation : Au Nord des Plaines de Kigard a proximité de l'auberge “la Grimace du Troll”.

Commerces : Le comptoir des Avatars (Le comptoir des Avatars.)
Une Cabane de commerce expose, ressources et consommables, aux kigardiens près de l'auberge “la Grimace du Troll”.

Bâtisseur Artisanat Forgeron : Les différents artisans avatariens fournissent leur clan et peuvent commercer avec les aventuriers kigardiens qui le demande. Voici une liste des artisans et leur spécialité :

Camp d'entraînement : Accessible à tous pour l'entraînement et l'apprentissage des techniques de combat.

Brasero Brasero : Gratuit. Envoyer une missive pour en demander l'accès.

Détails artisanats

Légende : Une case à fond assombri signifie que l'artisan est disposé à prendre des commandes dans le métier correspondant.

Clan Artisan Bûcheron Herboriste Mineur Pêcheur Bâtisseur Dresseur Apprenti Alchimiste Forgeron Tailleur Sculpteur Enchanteur Joaillier Informations
ADV Ahnubis 93% 11% 100% 18% 7%
ADV Magnus 87% 76% 67% 67%
ADV Zora 97% 90% 77%
ADV Frappadielle 100% 40% 89%
ADV Mar1 78% 69% 76%
ADV Untypcool 76% 95%
ADV Akfar 66% 94% 51% 47%
ADV Fergal 93% 86% 94% 20% Connaît toutes les recettes de potions (sauf celle de poison)
ADV Jack 61% 93%
ADV Xarcan 97% 73%
ADV Tikk 99% 39% 18% 100%
ADV Yehon 98% 99% Dirige une entreprise de transport “Yehon logistique” qui prend les contrats.
ADV Kraan 76%

Bâtiments

Bastion X: 21 Y: 44
Accès à tous Camp d'entraînement X: 12 Y: 43
Accès à tous Brasero X: 18 Y: 49 ====== X: 19 Y: 39 ====== X: 22 Y: 42

Les Camp d'entraînement et les Brasero sont disponible pour les kigardiens respectant les règles des avatars de vengeance.

Folle Forêt

Folle Forêt est le repaire des Pisteurs de Feux Follets.

informations pratiques

Localisation : En lisière des Plaines et du Marais, au bord de la Mer du Sud.

Commerces : Le Compffftoir (Compfftoir)

Histoire

Vous y trouverez parfois l'une ou l'un d'entre eux s'y reposant un peu. Si vous entendez “BING BING”, et voyez de la fumée, c'est sans doute leur forgeron qui officie avec passion. Un “gloup gloup” ou un “tchik tchik” signaleront l'activité de leur alchimiste ou de leur tailleuse, et pour le reste, visitez le compfftoir ! !

Ourobore

Informations pratiques

Localisation : Plaines de Kigard.

Commerces : Chariotte des Fourrageurs d'Ourobore (la Chariotte des LFO)

Histoire

L’Ourobore. Divinité pour certains, fables pour d’autres. Serpent-Dragon géant tournant autour du monde, affrontant les dieux maléfiques et protégeant le monde de Kigard des grandes menaces cosmiques.

Depuis longtemps, nombreux étaient ceux qui craignaient sa colère. Encore plus nombreux étaient ceux qui redoutaient ses disciples. Les Fourrageurs, ainsi étaient appelés les disciples de l’Ourobore. Le clan était connu de par le continent pour sa taille, ses membres, sa puissance et encore plein d’autres facteurs. Bien que le clan ne fût plus à son apogée, celui-ci restait présent parmi les clans les plus puissants du monde connu.

Voici l’histoire racontant les débuts de la construction de la ville la plus fortifiée de Kigard.

Grok le grand chef, Brechnar le prêtre suprême et Ranech le bâtisseur avait entrepris de bâtir une citadelle à la gloire de l’Ourobore.

Pour ce faire il fallait déjà trouver un lieu idéal qui puisse permettre de se protéger en cas de besoin et d’aider quiconque en exprimerait le besoin. Ancien pêcheur devenu dresseur, Jorty fut chargé d’envoyer toutes créatures, fraîchement dressées, trouver cet endroit parfait.

Le nombre de lapins et goupils morts pour la gloire de l’Ourobore fut énorme et les gobelins et autres ne voyaient pas d’un bon œil ces animaux obéir à un gnome. Au bout d’un long périple, le lapin d’or - le lapin originel - revint annoncer avoir trouvé le lieu parfait.

Une délégation, composée de Grok, Brechnar, Ranech, Eryk, Urkuk et Bonneetoile, fut envoyée afin de prospecter les lieux. Grok trouva la plaine paisible et facile à défendre, Brechnar trouva le lieu parfait pour construire un temple et dispenser le savoir de l’Ourobore. Ranech, lui, trouva que la plaine permettait de construire beaucoup de chose et de laisser son élan créatif prendre vie. Urkuk et Bonneetoile s’amusèrent à déloger les gobelins des lieux, tandis qu’Eryk pêchait tranquillement sur les rives de la mer proche afin de sustenter ses amis.

Le message passa vite parmi les Fourrageurs et rapidement tous arrivèrent sur place pour donner main à la pâte. Bayork et Grokh amenaient plus de pierres que ce que l’on pouvait imaginer. Rapidement Ranech fut débordé et leur demanda de mettre les nouveaux arrivages sur la limite du camp afin de ne pas avoir de la pierre brute partout. Irlina, Meline défrichèrent les abords de la plaine, apportant plus de bois coupés que ce que Kigard n’en avait jamais vu.

Guryknahag et Pouf prospectèrent afin de trouver toutes herbes pouvant servir afin de fortifier les travailleurs ou de soigner leurs maux. Eryk et Wismer continuèrent de pêcher pour nourrir tout le monde. Giligili chantait de douces mélodies afin de donner du baume au cœur à tous. Bonneetoile faisait des expériences avec des graines qu’elle déposait dans le sol.

Une fois le Bastion finit, il fallut trouver un nom pour le camp et les directions futures de la ville. À l’unanimité le nom de «Ourobore» fut adopté. Le nom signifiant leur Dieu, la puissance et le renouvellement perpétuel. Pour honorer ce nom, Ranech redoubla d’intensité dans ses constructions et fut rejoint par Urkuk pour finir au mieux les nombreuses demandes.

Quant aux directions, cela fut simple : tout terrain se trouvant sur la plaine est un terrain à construire.

Une forge fut créée, elle permit au maître forgeron Riddim d’y exercer son art. Un laboratoire et une bibliothèque sortirent de terre assez rapidement, pour le plus grand plaisir de Frelwann et Myrina. Un atelier permit à Shakgut Nazshak de confectionner les habits de la meilleure qualité. Enfin un moulin fut érigé et Gorakiki en fut nommée la gardienne.

Tous les bâtiments les plus importants au développement d’une ville furent érigés en moins d’un mois. Un record !

Maintenant que les artisans pouvaient tous se mettre au travail, les marchands les plus connus vinrent s’approvisionner pour distribuer les objets de meilleure qualité partout. Le clan devint rapidement l’un des clans les plus riches sans pour autant chercher le profit à tout prix.

Même après la construction d’habitations pouvant loger le tout Kigard, les stocks de matière première étaient énormes. Ils formaient littéralement un mur protecteur tout autour du camp. Il fut demandé aux bâtisseurs de réarranger les dépôts afin d’en faire quelque chose de solide et esthétique mais en les laissant sur place.

Ainsi fut construite la grande muraille d’Ourobore.

De nos jours, la ville a encore grandie, une maison est construite pour chaque être vivant recensé sur le continent. Ainsi en cas d’attaque surnaturelle, toute personne le souhaitant pourra y venir trouver refuge le temps que les courageux Fourrageurs ne mettent un terme à la menace.

La ville est toujours prospère, attirant encore les marchands du monde connu grâce à des objets uniques venant des endroits les plus dangereux, ainsi que d’objets fabriqués par les meilleurs artisans. Elle est tout aussi connue pour la joie de vivre de ses habitants, la culture qu’elle dégage ainsi que la puissante armée qu’elle pourrait former en peu de temps face à tout type de danger.

Rivelune la Brumeuse

Informations pratiques

Localisation : 21 / -7. A l'Est de la Croisée des Trois Routes, sur la péninsule du Grand Lac Central.
Commerces : Marché de Rivelune (le Marché de Rivelune)
Camp d'entraînement : Accessible à tous pour l'entraînement et l'apprentissage des techniques de combat.

Histoire

Rivelune est le nom de la cité de l'Alliance Géodysse. Elle fut détruite par traitrise par les Compagnons de l'Ultime Lumière. Il n'en est rien rester après leur passage, que le Bastion et le Portail magique.

Depuis, le Maître Bâtisseur Nobinoub n'a pas chômé pour reconstruire la Ville plus belle qu'autrefois, avec de nouvelles et larges places, à l'abri de hautes murailles.

Aucune route ne mène au territoire de Rivelune. Bien qu'il se situe au cœur des grandes plaines, à proximité des principales voies commerciales, et qu'il ne se trouve qu'à peu de distance de l'Arbre Doré et de la statue de la Gardienne de Kigard, il reste un havre isolé cerclé par les eaux du lac qui lui ont sans aucun doute donné son nom. Le rejoindre s'avère assez aisé cependant : il faut soit suivre un mince sentier au travers des bois à peine indiqué par une inscription à la croisée des chemins, soit longer la rive dans un sens ou dans un autre, jusqu'à découvrir la presqu'île sur laquelle les arpenteurs géodysses ont établi les fondations de leur communauté.

Rivelune est une cité modeste en taille, constituée que de quelques rues entrelacées et de maisons sur un à deux étages. Son site est au trois-quart entouré par les eaux du lac, le plus souvent recouverte d'une brume légère pouvant s'épaissir en un profond brouillard.

Beaucoup de demeures portent l'empreinte d'une histoire particulière. Certaines aux pierres gravées d'arabesques légères ou de runes anguleuses évoquent l'exotisme des aventuriers qui s'y sont établis. D'autres protégées par des sceaux mystiques et des reliques de bois rappellent qu'en ces lieux on se prévient des maléfices de l'Ardent. (…) Les artisans s'affairent bien souvent à même les rues pavées, mais personne ne fait plus de bruit que nécessaire à son ouvrage et aux conversations quotidiennes. Rivelune n'est pas un bastion conçu pour la guerre, même si quelques avantages contribuent à la rendre plus aisée à défendre malgré tout.

Rivelune dispose de nombreux érudits, artisans et paysans et possède autant de bâtiments dédiés : forge, atelier, moulin, laboratoire, joaillerie, bibliothèque, braseros. Elle fut la première cité à avoir construit un portail magique.

C'était un endroit destiné à la nostalgie du voyage, à la quiétude de l'âme, au plaisir du labeur et de l'étude. Elle semblait comme un souvenir accroché dans la brume et la suspension qui émanait du lieu et de ses habitants ne pouvait donner place qu'à un désir de rêverie.

Les citations proviennent des Manuscrits du Seigneur de Rivelune (Rivelune - Quelques étranges souvenirs (partie 1))

Villeneuve

Informations pratiques

Localisation : Proche du Petit Lac, sur la route des Plaines au Marais.

Commerces : Sanctuaire amical de Villeneuve (le Sanctuaire amical de Villeneuve)

Camp d'entraînement : Accessible à tous pour l'entraînement et l'apprentissage des techniques de combat.

Brasero Brasero : Gratuit et en libre-service.

Journal Media : Siège de la rédaction de la Gazette de Villeneuve et des Plaines (Gazette de Villeneuve et des Plaines))

Histoire

Villeneuve est un hameau fondé par le Cercle des Amis Bucoliques, qui en a fait son lieu de villégiature. Véritable sanctuaire, ce hameau est une étape importante pour le ravitaillement et le repos des voyageurs fourbus, cheminant le long de la route du Marais.

Le camp d'entraînement camp d'entraînement est accessible à tous , ainsi que l'usage des Brasero braseros. Différents commerces proposent consommables, ressources et équipement (le Sanctuaire amical de Villeneuve).

biomes/plaines.txt · Dernière modification: 2020/08/22 19:36 par yehon